Interval de Kaname Itsuki (Ed. Taïfu)

intervalAujourd’hui, je souhaitais vous parler d’un manga, un manga mémorable que je lis et relis souvent : Interval (ma première découverte de Kaname Itsuki et non la dernière). Pour moi, ce manga est un classique du genre Yaoi et mon coup de coeur depuis sa sortie au Japon… Petites explications.

~*~

Interval_couv2

Titre : Interval
Titre original : インターバル (Intaabaru/Interval)

Auteur : Kaname Itsuki
Maison d’édition : Taïfu
Parution : 2010 // 2008 (VO)

Nombre de pages : 170 pages  
Type : Oneshot
Prix : 8,99 €
Résumé : Kashiwagi est secrètement amoureux de Takahito Shinohara (Taka), mais Atsushi Sawatari, un élève plus âgé et s’entraînant dans le même club qu’Ayumu, le découvre et abuse sexuellement de lui. Sawatari semble froid et indifférent, mais manifeste parfois de la gentillesse envers Ayumu. Ce dernier est alors très troublé…

mon-avis

⭐⭐⭐⭐

15/20

coup-de-coeur---mdt

L’histoire se passe dans le milieu scolaire -sujet récurent de beaucoup de manga- et plus particulièrement le club d’athlétisme.
Le personnage principal est Kashiwagi Ayumu, une lycéen dont l’amour à sens unique pour son ami Taka est menacé par un étudiant plus âgé (et membre du club d’athlétisme) du nom de Sawatari.
L’histoire démarre par cet amour à sens unique, platonique. Ayumu est tout à fait conscient que son amour est irréalisable mais il continue d’espérer malgré la présence d’un homme dans la vie de son ami (pour découvrir l’histoire entre Taka et cet homme il faut se référer au précédent manga de Kaname Itsuki : Self Portrait).
L’humour est immédiatement présent, grâce au personnage de Shizuka, meilleure amie de notre héros et Fujoshi* invétéré. Le début de l’histoire est à la fois léger, drôle et mélancolique. En effet, l’amour d’Ayumu pour son ami est perceptible, et les sentiments liés à cet amour platonique sont merveilleusement bien décrites entre espoir et déchirements.
Jusqu’ici la situation semble bloquée : Taka, toujours présent lors des entraînements de son ami dans la cadre du club de photographie et Ayumu en admiration cachée devant lui.
Et là, tout se bouscule!
Alors qu’un jour Ayumu admire les photographies de son ami, son Senpai* Sawatari décide de le provoquer et la situation dégénère rapidement. Sawatari menace de brûler la photo de Taka et Ayumu désespéré laisse entrevoir ses sentiments. Alors son senpai en profite et peu à peu la relation entre ces deux-là tourne au harcèlement sexuel (la situation devient intéressante n’est pas?).
D’abord réticent, Ayumu remarque que la vision envers son bourreau change et ce senpai tantôt cruel tantôt gentil, trouble profondément notre héros (et nous aussi, lecteur).
Interval est un manga assez surprenant, car il a cet avantage d’évoquer les sentiments des personnages avec justesse en parsemant des indices sur les réelles intentions de ceux-ci.

Les principaux et secondaires se complètent parfaitement, du naïf et gentil Ayumu au troublant Sawatari, en passant par la bonne copine Shizuka et au meilleur ami au caractère parfois piquant.

Pour moi, le réel atout qui transforme cette histoire plutôt banale en un manga mémorable est Sawatari. Oui, ce senpai cruel aux sentiments si insaisissable. J’adore ce personnage sombre et mystérieux.
A l’image de l’histoire, les dessins ne sont pas « mignons »,mais plutôt simples et réalistes (j’aime particulièrement le travail de Kaname Itsuki sur les photographies). De plus ces dessins sont travaillés, fins et précis. Ce qui donne une réelle fluidité au déroulement de l’histoire.
Les scènes XX restent tout à fait soft et ne sont pas trop omniprésentes dans l’histoire (juste ce qu’il faut pour alimenter notre imagination et laisser le caractère des personnages se dévoiler).

Interval est un manga plus adulte qu’il n’y parait aux premiers abords, grâce au développement de l’histoire et la psychologie des personnages, on succombe peu à peu à cette histoire douce-amer. Le seul bémol est pour moi que la relation entre nos deux protagonistes aurait pu être encore plus approfondi. Mais il reste pour moi un coup de coeur depuis 2008.

 ~*~
Les points positifs :

– les dessins
– les personnages (la psychologie des personnages)
– la relation entre Sawatari et Ayumu
Le points négatifs :
– un manga trop court, trop peu exploité (on aimerait en savoir plus sur la relation entre Sawatari et Ayumu)
– Sawatari est un personnage un peu trop froid

Bilan
Interval est un manga qui propose des dessins doux, précis et soignés, ce qui contrebalance avec le trouble de cette histoire douce-amère. Le personnage de Sawatari est probablement le plus intéressant, car sous cette froideur, se cache un jeune homme complexe.
Très beau développement, même si on reste au final un peu sur notre faim.

citations1

J’aime te voir troublé comme tu l’es maintenant.

Ses baisers ne sentaient plus le tabac, mais ils m’excitaient au plus haut point.
Je me voyais dans ses yeux, en train de brûler intérieurement.
Et je savais que ce n’était pas que de la simple admiration…

-J’ai envie de toi.
– ça tombe bien moi aussi

J’aime tant sa voix, si douce parfois. Lorsqu’il m’appelle par mon prénom. »


Senpai : élève d’une classe supérieur
Fujoshi : fille aimant les mangas Yaoi (les relations sexuelles entre garçons)


auteur

Itsuki Kaname est une mangaka spécialisée dans les yaois et les shonen-ai. Elle réalise également des doujinshis sous le nom de Serizawa Kaname. Elle est connus pour Lost Boy et Mede Shireru Yoru no Junjo. Jusqu’à aujourd’hui on lui compte une vingtaine de mangas et doujinshis confondus.

tous les livres sur Babelio.com
Publicités

Une réflexion sur “Interval de Kaname Itsuki (Ed. Taïfu)

  1. Pingback: Recap’ des Chroniques de 2015 /2016 📖 |

Laisser un commentaire ✍

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s