Trilogie Legend, tome 01 : Legend de Marie Lu (Ed. Le livre de Poche Jeunesse)

 C’est en regardant le film « Les Misérables » que Marie Lu a eu l’idée de mettre en scène un hors-la-loi de génie et une enquêtrice exceptionnelle au XXIe siècle.

legend-tome-01Après 4 mois de quasi silence, je reviens en ce beau mois de février pour vous parler de ma dernière lecture, celle que je convoitais avec impatience : Legend de Marie Lu.

mon-avis

Un premier tome qui annonce une trilogie intense!

16/20

lecture-excellentecoup-de-coeur---mdt

Legend est le premier tome d’une trilogie dystopique, composée de Legend, Prodigy et Champion, que j’avais repérée il y a plus d’un an. Je venais de terminer la saga Hunger Games et je recherchais un livre, non pas pour le remplacer, mais pour agrandir ma collection de lectures Dystopiques.

June3 C’est un genre dont je suis particulièrement friante depuis ma découverte de 1984 de Georges Orwell. 1984 est d’ailleurs l’année de naissance de Marie Lu serait-ce un signe?

Revenons donc à nos moutons…

Le livre débute avec le personnage de Day, un garçon de 15 ans et accessoirement le criminel le plus recherché de la République. Il est intelligent, rapide et presque personne ne sait à quoi il ressemble.
De l’autre côté se trouve June Iparis, une jeune fille de 15 ans également, entraînée depuis son jeune âge pour devenir un agent de la République.
Une seule chose les réunis : le meurtre du frère aîné de June, Metias.

J‘ai été totalement happée par le récit de Legend.  Autant dire que ce livre m’a hypnotisé, je n’avais plus envie de le lâcher, et j’ai intentionnellement ralenti ma lecture pour en profiter jusqu’au bout.

Pourquoi ?  L’univers, tout d’abord, est l’élément qui m’a le plus enchanté, puisque nous sommes plongé dans un monde futuriste et plus précisément un état très militarisé où d’un côté se trouvent les riches et de l’autre les pauvres. Dans cet état nommé la République, bâtit sur une partie des vestiges du continent Américain, soit vous vivez confortablement, soit vous survivez difficilement, il n’y a pas d’entre-deux..

June est donc une privilégié. Elle est une héroïne courageuse, froide et détachée face à la pauvreté, jusqu’à ce qu’elle rencontre Day, le criminel qui a tué son frère.
Je me suis attaché à ces deux personnages, à la très froide June en apparence et le surprenant Day. Derrière ce côté rigide et militaire, le monde s’effrite peu à peu autour des deux personnages. June et Day paraissent parfois si semblables malgré leurs grandes différences. De par leurs souffrances physiques et morales, leurs caractères et leurs actions, autant l’un que l’autre, ils m’ont conquis.

La romance entre les deux se profile assez rapidement quand ils commencent à interagir ensemble, et cela apporte un peu de fraîcheur au récit sombre à la limite du thriller.
Le danger semble venir de partout : des habitants, des rebelles de la République, des Colonies en dehors de la République, et de la République elle-même.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste non plus… J’ai énormément apprécié Metias (le frère de June), Kaede la combattante, la douce et fragile Tess, Thomas l’intriguant meilleur ami et même le commandant Jameson, qui m’a glacée le sang plus d’une fois.

Le récit est vraiment très bon. L’écriture est réfléchie, mature, sans réel défaut majeur.

Marie Lu a su composer une histoire qui à mes yeux réunie absolument tout ce que j’espérais. Je suis ravie qu’elle ait fait le choix de nous plonger directement dans l’action, car même si on s’attarde sur les personnages, ces passages ne sont ni pesants ni surfaits et on ne s’ennuie pas une seconde.
Même si certaines parties de l’histoire me paraissaient prévisibles, Marie Lu à su créer des rebondissements et pousser ses personnages au delà de ce que j’imaginais.

Cependant beaucoup d’interrogations restent en suspens, notamment sur le côté historique de la République et de monde dans son ensemble. Que se passe-t-il en dehors? Qu’est-ce que « La République »? Qui sont les Colonies?  Qui est donc réellement ce président, l’Elector Primo (que l’on ne croise qu’une fois)?

Dans l’ensemble, le récit est tellement bien exécuté qu’on oublie un peu que l’histoire manque un peu d’originalité par rapport à d’autres sagas. Legend reste une bonne introduction à la trilogie et montre un certain potentiel pour la suite des aventures de June et Day.

Le point final de ce premier tome arrive finalement trop vite, malgré les presque 400 pages, et nous laisse avec toutes nos interrogations.

Bilan
L
egend est un très bon livre, surprenant, bourré d’action et de suspens.
L’histoire n’est pourtant pas, aux premiers abords, très originale mais la plume de Marie Lu en fait un livre intense! L’univers développé par l’auteure est riche, cruel, et le danger est au rendez-vous.
Les personnages de par leur apparence, leur charisme, leur histoire personnelle et leurs caractères brillent au cœur de ce récit sombre.
J’ai passé un très bon moment avec Legend, j’ai même eu un petit coup de cœur .

 

citations1 » En vérité, la République n’a pas la moindre idée de ce à quoi je ressemble. Elle ne sait pas grand-chose sur moi, sinon que je suis jeune et que mes empreintes digitales ne figurent pas dans leurs bases de données. C’est la raison pour laquelle le gouvernement me déteste. Je ne suis pas le hors-la-loi le plus dangereux du pays, mais je suis le plus recherché. Je suis la preuve vivante que le système n’est pas parfait.  »

 » Elle secoue la tête avec lenteur, abattue, et elle croise mon regard.
La tristesse la pare d’une beauté extraordinaire, comme un manteau de neige sur des terres stériles.  »
Day, à propos de June.

 » Kaede ne répond pas, pas avec des mots, du moins. Son sourire s’élargit d’une oreille à l’autre.
Elle pense que je suis folle, mais elle est prête à m’aider.  »

« Un jour, c’est vingt-quatre heures. Vingt-quatre heures pendant lesquelles tout est possible. Tu vis dans l’instant, tu meurs dans l’instant, tu affrontes la vie un jour à la fois. »

Legend_realistic_day_and_june_by_mree-d3hz9bp-edited
Quelques illustrations par Marie Lu, elle-même, de Day et June.

auteur

 Marie Lu est une romancière américaine.
Elle adore les dystopies (peut-être est-ce parce qu’elle est née en 1984?). C’est en regardant le film « Les Misérables » qu’elle a eu l’idée de mettre en scène un hors-la-loi de génie et une enquêtrice exceptionnelle au XXIe siècle.
Avant de se consacrer exclusivement à l’écriture, Marie Lu était directrice artistique d’un studio de jeux vidéo.
Elle vit en Californie et « Legend » est sa première trilogie.
Source : Babelio, decitre

oie-8

Publicités

5 réflexions sur “Trilogie Legend, tome 01 : Legend de Marie Lu (Ed. Le livre de Poche Jeunesse)

    • J’ai aussi trouvé ce premier tome assez bancale d’une certaine manière : manque d’approfondissement de l’univers (mais apparemment Marie Lu l’exploite dans la suite), un univers assez classique pour une dystopie et la fin qui n’en est pas vraiment une.
      Personnellement j’ai accroché à l’écriture donc je n’ai pas eu l’impression de m’ennuyer 🙂 … mais je peux comprendre que ce premier tome soit un peu décevant par rapport à d’autres œuvres du genre et même par rapport à la suite (que j’espère lire dans les mois à venir).

      J'aime

Laisser un commentaire ✍

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s