Chroniques de livres·Témoignages / Faits-réels

Lettre à Hervé de Eric Sagan (Auto-édition)

 Vous l’aurez compris après avoir lu la 4ème de couverture, il s’agit d’un récit très personnel, issu d’une histoire bien réelle : la mienne.

WP_20160310_13_35_50_Pro

Il y a un peu plus d’un mois j’ai participé à la masse critique (un livre contre une critique) du site internet Babelio. J’avais déjà participé une fois à cette opération avec le livre L’instant décalé (un recueil de nouvelles qui m’avait pas mal plu au final), j’ai donc eu la chance de tenter une nouvelle fois l’expérience avec le roman Lettre à Hervé.
Lettre à Hervé est un premier roman, et plus précisément une lettre, mais c’est avant le témoignage d’une vie – celle de son auteur- qui nous parle de ce qu’il considère comme sa différence : son homosexualité. .
La vie et l’amour sont le fil conducteur de ce livre comme Eric Sagan le dit lui-même « c’est un livre sur l’enfance, a différence, et la construction d’un adolescent. Ce n’est pas une histoire d’amour. C’est l’histoire d’une déclaration d’amour ».

~*~

lettre a hervéTitre : Lettre à Hervé
Auteur : Eric Sagan
Maison d’édition : Aucune (Auto-édition)
Parution : 2016
Nombre de pages : 94 pages
Prix  : 9.90 € / 3.49 € Kindle
Résumé :
Il y a 24 ans, tout a commencé par un cahier qu’Hervé n’aurait jamais du voir. Puis, il y a eu cette lettre. 24 ans après l’avoir écrite, 24 ans après avoir osé la donner à son destinataire, voici que la vie la renvoie à l’expéditeur, brute, touchante et drôle.
Pour parler de ce livre, il faut raconter l’histoire du livre lui-même.
Il était une fois un garçon d’une vingtaine d’années. Qui tombe amoureux d’un mec. D’un mec hétéro. Rien de très original.
Mais ce garçon se met en tête d’écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d’enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines.
Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu’il n’avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu’il était différent. Des années passent. Il reçoit alors l’appel d’un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s’était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l’autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l’aider à accepter son fils.
Cette histoire, vraie, et d’autres événements de la vie, allaient finir par convaincre l’auteur de publier cette lettre, sous forme de fiction, en préservant l’authenticité de l’original.

Voici donc « Lettre à Hervé ».


mon-avis

⭐⭐⭐⭐

15/20

coup-de-coeur---mdt

Parfois vous tombez sur un livre par hasard et il vous fait un bien fou, comme un bol d’air frais, et pour cela je tenais tout particulièrement à remercier l’auteur Eric Sagan et bien sûr Babelio pour m’avoir fait découvrir cet ouvrage.

En voyant le résumé et les thématiques du livre, je me suis complètement laissée tenter par l’ouvrage. Et avant même de le recevoir, j’étais très impatiente de le découvrir. Alors quand je l’ai reçu, le mot de l’auteur n’a fait qu’augmenter mon impatience, et les quelques mots de remerciement d’Eric Sagan m’ont touchées.
Je l’avoue je savais déjà que j’allais aimer ce livre avant même de l’avoir ouvert.

Lettre à Hervé est avant tout l’histoire d’une lettre, la lettre d’un jeune homme pour expliquer à l’homme qu’il aime « qui » il est vraiment, ce texte est une véritable confession : celle de la vie d’un jeune garçon plutôt banale, puis d’un jeune homme qui découvre ses pulsions, sa particularité – son homosexualité – .

Comme vous l’aurez compris, la lettre est celle que l’auteur adresse à celui qu’il aime : Hervé.
Nous comprenons rapidement que cette lettre au départ adressée à Hervé a finalement été lu par l’entourage de l’auteur et c’est ce qui a motivé la démarche de sa publication. A travers ce texte l’auteur tente d’expliquer son histoire, il tente de reconstruire les morceaux de son passé afin de faire comprendre à ceux qui liront cette lettre quel homme il est devenu.

Je me suis attachée immédiatement  à ce petit garçon qui peine à trouver sa place, à ce jeune homme qui tente de rentrer dans le moule tout en sachant qu’il n’est pas fait pour cela. Je me suis reconnue dans ce garçon qui n’aimait pas le sport, dans ce marginal qui tente de tout faire pour être normal alors qu’il l’est déjà quelque part.
Cette lettre nous ramène au temps des « je descends en bas », la joie de l’enfance, elle rappelle nos rêves, nos espérances et aussi nos doutes et joue sur la nostalgie du temps passé, sur les relations familiales parfois compliqués, et bien sûr sur notre humanité.

L‘écriture est extrêmement fluide et spontanée : l’auteur tranche dans le vif des situations qui pavent sa vie, et souvent avec humour (même dans sa forme la plus noire je pense notamment au sarcasme). En effet, Eric Sagan nous laisse part de sa vision du monde amère, acide, aigre-douce comme il le qualifie en préambule. Il s’attarde avec amertume sur son entourage, sur la vie en elle-même et sur lui-même pour se chercher, pour extérioriser ses propres démons.

Je ne suis pourtant pas une grande lectrice d’autobiographie, cependant je suis tombée sous le charme de l’écriture d’Eric Sagan, j’ai aimé qu’il ne tente pas de se lancer dans des justifications dithyrambiques sur les causes de son homosexualité. Non, cet homme est juste une personne banale qui tombe amoureux d’un autre homme. La sexualité est abordée avec délicatesse dans le récit, même si parfois on passe par certains préjugés sur l’homosexualité cela n’a pas gâché mon plaisir pour autant.

Lettre à Hervé est un texte d’une très belle simplicité, un récit authentique porté par une belle plume, un témoignage de vie emprunt de nostalgie, d’amertume et quelque part d’amour. J’ai trouvé ce livre emplie d’une touchante sensibilité, parfois de maladresses, pourtant si l’auteur s’égare à quelques reprises dans ce récit c’est pour mieux nous montrer qu’il est humain.
Eric Sagan se perd une dernière fois avant le chapitre final, une fin qui emporte tout sur son passage, un fin qui nous dévoile sa déclaration d’amour envers Hervé et envers la Vie.
Merci !

Bilan

Lettre à Hervé est un livre qui explore avec sensibilité l’éveil d’un jeune garçon, puis d’un jeune homme, à la vie. C’est un livre d’une bien écrit, entre humour et remarques acérées, un témoignage de vie authentique qui entrevoit les difficultés de la vie.
L’œuvre recèle de souvenirs et l’auteur se perd parfois dans une sorte de nostalgie un peu contagieuse, une vision de la vie qui fait mal et qui est en même temps nécessaire. Le récit se referme trop vite sur une dernière lettre, un dernier chapitre, quelques mots poignants qui nous transpercent le cœur, une dernière page qui est un véritable raz-de-marrée émotionnel.

citations1

« Bon… C’est paraît-il impoli, je vais te parler de moi.
En hors d’œuvre, on commence cool avec une petite enfance aigre-douce, suivie d’une adolescence sauce psycho. En plat de résistance, une bonne tranche d’amour… Quelle cuisson? Saignant? C’est servi avec sa julienne de fantasmes. En dessert… on va prendre la surprise du chef, en espérant que ce ne soit pas trop lourd. « 

« C’est tellement plus simple de parler à du papier.
C’est gentil le papier, ça absorbe l’encre bien noire, gentiment, sans rien dire.
Ça ne dit rien, ça accepte tout. »

« Je voulais te montrer que je n’étais, ni plus, ni moins, qu’un type comme les autres. Comme tout le monde, une goutte d’eau dans l’océan. Comme tout le monde, un océan dans une goutte d’eau. Ni plus, ni moins, un type comme les autres. »

L’argent, cette clé étrange qui referme insidieusement autant de portes qu’elle en ouvre de nouvelles.

auteur

PDG d’une société d’informatique, Eric Sagan est auteur de « Lettre à Hervé » (2016), son premier livre.
tous les livres sur Babelio.com
Publicités

2 commentaires sur “Lettre à Hervé de Eric Sagan (Auto-édition)

Laisser un commentaire ✍

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s