Chroniques de livres·Fantastique·Jeunesse·Urban Fantasy·Young Adult / Jeune adulte

Saga The Mortal Instruments, tome 01 : La cité des ténèbres de Cassandra Clare (Ed. PKJ)

cite-des-tenebresLorsqu’une série littéraire a du succès, je fais l’autruche.
C’est la raison pour laquelle j’étais littéralement passée à coté de The Mortal instruments. C’est en 2013, lors de la sortie du film que j’ai décidée d’aller jeter un oeil au résultat et coup dur, j’ai été déçue par le film. Et puis voilà qu’il y a quelque mois je suis tombé sur l’annonce d’un reboot de la saga en série. J’ai hésité longtemps, je l’ai cherché et finalement je l’ai commandé ce premier tome…. bref, je ne voulais plus passer à côté.

 mon-avis

⭐⭐⭐⭐

Un premier tome qui m’a convaincu par un univers riche.

15/20

 Clary Fray aurait pu être une adolescente de 15 ans comme toutes les autres. Elle n’en est finalement pas très éloigné : l’adolescence apporte son lot de problèmes quotidiens, sa mère et elles ne sont pas vraiment toujours sur la même longueur d’onde, son meilleur ami est un gentil binoclard un peu coincé, et comme toutes les filles de son âge Clary ne se trouve pas assez jolie (pas toujours facile quand on ressemble à une naine). Cependant, Son monde va bientôt être bousculé pour le meilleur et surtout pour le pire. Elle qui pensait n’être qu’une humaine banale…

L’histoire de Clary Fray est un véritable tourbillon dans lequel nous rentrons rapidement. Témoin d’un meurtre des plus bizarres, puis victime d’un monstre alors que sa mère a été kidnappée ; Clary se retrouve confronté à des créatures anciennes et sombres qui semblent tout droit sorti des légendes. Heureusement pour elle, les Chasseurs d’ombres (Shadow Hunters) qui pourchassent les démons et autres joyeuses créatures obscures sont là pour sauver sa peau. Une rencontre qui achève de bousculer ses incertitudes. Pourquoi Clary se sent-elle si différente? Pourquoi quelqu’un voudrait du mal à sa mère? 

L’histoire est assez classique en elle-même : une jeune fille découvre qu’elle appartient à un monde qu’elle ne soupçonnait pas, tout à coup elle devient l’héroïne et doit compter sur l’appuie de ses nouveaux amis/alliés pour déjouer le mal.
La première partie de l’histoire est une véritable course, puisque les évènements se suivent, mais en somme j’ai eu l’impression de me faire balader par l’auteure sans vraiment prendre part à l’action. J’ai vraiment eu du mal à rentrer dans la tête de Clary dans les premières 200 pages, de plus je connaissais l’histoire par le biais du film, cette partie de l’histoire m’a donc parue un peu longue.
Le déclic est finalement survenu au milieu du livre.
Si la première partie a trainée en longueurs, la seconde partie du livre m’a charmée et n’a fait que confirmer les atouts incontestables de cette saga.

Cassandra Clare a réécrit l’histoire de l’humanité afin d’y intégrer les éléments de sa propre histoire; elle a créée une véritable mythologie extrêmement convaincante. Les anges, les créatures obscures, les chasseurs d’ombres ainsi que tous les êtres issus des légendes sont fascinantes. L’auteure s’est imprégnée des légendes, contes et croyances pour créer un monde invisible qui est riche et cohérent dans le récit. Un univers qui m’a impressionné.

L’autre point fort de cette saga, se sont ses personnages. L’héroïne, Clary est un personnage fort, qui possède un véritable goût pour les répliques cinglantes. Chaque personnage gagne sa place auprès de Clary. A travers ses yeux nous découvrons Jace, un adolescent sombre aux allures d’ange, un Bad Boy aux talents multiples. Un gamin écorché par la vie, fort mais sensible dont je suis tombée sous le charme. Simon le meilleur ami toujours présent et un peu trop collant, mais très drôle dans ses maladresses. Isabelle la très belle et très froide Chasseuse d’ombre que l’on apprivoise en même temps que Clary. Son frère Alec, le très timide jeune homme toujours prêt à mettre son arc au service du bien. J’ai eu un coup de cœur pour l’étrange Magnus -pas assez présent malheureusement-, le très sage Hodge, le fidèle Luke et j’en passe.

Le livre nous plonge dans une histoire qui varie entre drame, humour et action. Les dialogues sont sans conteste l’atout incontestable de ce livre. Clary et Jace se confrontent par dialogues interposés et c’est tout simplement génial. Les personnages ont beaucoup d’humour, dans chaque circonstance. J’ai beaucoup ri.
Le récit est parfois plus sombre, plus axé sur l’empathie pour les personnages de manière à justifier plus ou moins leur comportement.
Si l’humour et le drame cohabitent très bien, j’ai par contre eu du mal à trouver l’équilibre entre les scènes d’actions et le reste du récit. Le livre m’a laissée l’impression de parfois avoir trop d’informations et d’action, parfois pas assez. D’autant plus que certains rebondissements étaient prévisibles.
J’ai de ce fait un peu moins accroché à la narration qu’à l’univers en lui-même. Les quelques longueurs du récit et l’aspect prévisible du récit ne m’ont pas emballés. Malgré ces quelques défauts, j’ai une très grande envie de découvrir de la suite et de me replonger dans cette fabuleuse saga fantastique.

BilanJ’ai eu un coup de cœur pour la richesse de l’univers, pour l’imagination de Cassandra Clare. Ma lecture de ce premier tome a été très agréable à beaucoup de niveaux . L’histoire et les rebondissements peuvent paraître banal, pourtant les personnages et l’univers m’ont complètement envoutés. J’ai pu ressentir son enthousiasme, le besoin de l’auteure de nous dévoiler son univers, et les 500 pages ne sont pas toujours suffisantes pour entrevoir cette richesse.
Une lecture que je recommande fortement.

citations1

-Qu’est-ce que c’est que ça? s’exclama Alec
-Ça , c’est une fille, répondit Jace une fois revenu de sa surprise. Tu as forcément déjà vu une fille, Alec, ta sœur Isabelle en est une.

– Tu peux sortir la tête par la vitre, si ça te fait plaisir.

Luke rit:
– Je suis un loup-garou, pas un labrador.

– Alors, tu es tombé amoureux ?

– Malheureusement, chère madame, je reste moi-même mon seul véritable amour.
– Au moins, tu ne risques pas d’être éconduit, Jace Wayland.
– Pas forcément. Je m’envoie balader de temps en temps, histoire d’entretenir la flamme.

auteur

Auteure fantasy, Judith Rumlet, connue sous son nom de plume comme Cassandra Clare, est née de parents américains à Téhéran. Son père est professeur dans une école de commerce et auteur, son grand père maternel était le producteur de films Max Rosenberg. Enfant, Judith Rumelt a beaucoup voyagé, notamment en Suisse, en Angleterre et en France. Elle retourne à Los Angeles pour ses années de lycée. Journaliste, elle passe son temps entre New York et la Californie, où elle travaille pour plusieurs magazines dont The Hollywood Reporter.

la-cité-des-ténèbres

Babelio // Livraddict

Publicités

5 commentaires sur “Saga The Mortal Instruments, tome 01 : La cité des ténèbres de Cassandra Clare (Ed. PKJ)

    1. Merci de ton commentaire :).
      Cette saga est incroyable à bien des niveaux! L’imagination de Cassandra Clare est tellement vaste! (Malheureusement je n’ai pas encore tous les tomes, donc je ne vais pas finir la série littéraire rapidement.)
      La série est particulière… Je prépare un article dessus. L’ensemble est en dessous de la saga littéraire je pense.
      Je n’avais pas trop accroché au film -trop cliché à mon goût- mais en comparaison de la série, l’univers de Cassandra Clare est mieux respecté et l’atmosphère plus sombre que la série.
      Ravie de te compter parmi les abonnés du blog 😀

      J'aime

      1. Bonjour !

        Haha mais de rien ! C’est avec plaisir !

        Je suis de ton avis. Comme la série est diffusée sur Netflix (entre autres) ils doivent essayer de faire quelque chose d’assez soft (même si, entre Skins et Misfits, on est bien loin d’une ambiance bon enfant sur Netflix lol) et assez tendance (le grand boum du monde young-adult quoi..) qui passera bien partout. Dommage ! Si il y a bien un support sur lequel on peut essayer de développer l’univers, d’apporter des précisions, et d’essayer d’être fidèle à l’oeuvre originale, c’est en série, tandis qu’en film c’est compliqué + il en faudrait 15 lol ^^

        Je regarderai la saison 2 quand même, maintenant que la saison 1 a bien plantée le décor, ça sera peut-être un peu plus dark et proche de l’univers des bouquins 🙂

        Bonne soirée 😀 (J’ai hâte de lire l’article sur la série héhé)

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire ✍

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s