Hâte-toi de vivre ! de Laure Rollier (Ed. Mazarine)

« Je viens du ciel et les étoiles entre elles ne parlent que de toi… »

Bonjour curieuses et curieux. Aujourd’hui je vous propose une chronique (en retard) du roman Hâte-toi de Vivre! de Laure Rollier.
J’ai lu ce livre en janvier et février, durant une période où je lisais beaucoup de livres sombres, ce roman fût donc une petite bouffée d’air frais.
Hâte-toi de vivre est une découverte sur beaucoup de points : il s’agit de mon premier livre des éditions Mazarine, de Laure Rollier et j’ai découvert le prix du Mazarine Book Day.

Merci au site Net Galley France et aux éditions Mazarine pour ce livre.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Titre du livre : Hâte-toi de vivre !
Auteur(e) : Laure Rollier
Maison d’édition : Mazarine
Date de sortie : 21 février 2018
Nombre de pages : 250 pages
Prix :
11,99 € (Ebook), 17 € (papier)
Résumé : « Après un accident de voiture, Léo, professeure de philosophie dans un lycée du Sud-Ouest se réveille face au fantôme de sa grand-mère, mamie au caractère bien trempé et à la répartie cinglante. Contre toute attente, la jeune femme devra composer avec cette présence qui ne la quittera plus d’une semelle et va bouleverser sa vie irrémédiablement. »
Une histoire pour se reconstruire, qui fait du bien, mêlant amour, amitié et secrets de famille.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

mon-avis

 « Ce roman est une réussite, un beau récit à découvrir. »

Note : 14 / 20

Hâte toi de vivre ! raconte l’histoire de Léona (Léo), jeune prof de philosophie dans un lycée, qui va voir sa vie bousculer de manière « percutante ». Alors qu’elle est très en retard, la voiture de Léo fait une rencontre brutale avec un bus. Léo s’en sort. Elle n’est pas morte, non, c’est encore pire… Alors que la vie semble lui avoir donnée une seconde chance, elle pense devenir folle, car elle voit des fantômes, enfin, pas n’importe lequel, celui de sa grand-mère.

Un roman drôle et tendre.

Hâte-toi de vivre! peut être facilement classé dans les lectures détentes ; celles qui nous réchauffent le cœur et font bouger nos zygomatiques. J’avais besoin d’un dépaysement total, une lecture légère (légère ne veut pas dire de mauvaise qualité bien entendu, au contraire). Le résumé m’a tout de suite séduite, je me suis dit que je tenais l’heureux gagnant qui allait pouvoir me divertir et me faire passer un bon moment.

« Hâte toi de vivre ! » sonne comme un ordre tout droit tiré de l’au-delà. Le conseil d’une grand-mère décédée à sa petite fille : vivre bien, vivre mieux, tout en profitant des siens, car la vie ne tient qu’à un fil, et Léona va vite s’en rendre compte. Son quotidien va être bouleversé par l’apparition d’une grand-mère fantomatique prête à déterrer de vieux secrets. Aussi drôle que touchante mamie Lina va pimenter le quotidien de sa petite fille, pour notre plus grand plaisir.
Le ton est vite donné : le texte est frais et drôle. J’ai trouvé l’écriture de Laure Rollier très dynamique, très divertissante. Vous commencez à savoir que je ne suis pas très fan du langage trop familier, donc j’ai tiqué un peu sur l’écriture, mais après, c’est une appréciation personnelle qui n’engage que moi.

En revanche, j’ai été séduite et surprise par la convivialité qui se dégage de ce roman. Les personnages qui évoluent autour de Léona sont attachants (et complètement loufoques). Le roman contient énormément d’humour : Léona a ce côté Pierre Richard que j’affectionne (peut-être parce que je suis moi-même maladroite et qu’il m’arrive toute sorte de péripéties). Elle fait des gaffes, la vie l’a malmène mais elle retrouve toujours le sourire, grâce à sa famille, ses amis et ses collègues qui forment une véritable équipe de choc. Les amis de Léo forment une petite famille, dont les membres ne sont pas liés par le sang, mais ils sont soudés dans les épreuves. Bien sûr, le fantôme de Lina va mettre son grain de sel dans cette dynamique. Léo et sa grand-mère ont des rapports un peu conflictuels, il faut dire que Lina n’a pas sa langue dans sa poche et qu’elle n’hésite pas à intervenir dans le quotidien de sa petite fille. J’ai vraiment beaucoup aimé la relation Lina/Léo, il se dégage une forme de tendresse entre ces deux êtres qui ne se comprennent pas toujours. Léo va petit à petit tenter de comprendre sa grand-mère et se mettre en quête des secrets de famille.

Des femmes libres.

Pour la côtoyer depuis quelques semaines, je me rends compte qu’elle devait avoir un caractère de chien galeux! Elle était vachement belle, Mamie, la Monica Bellucci des années cinquante…

Voici un point qui m’a énormément plu dans ce roman : le caractère de Léo et de sa grand-mère. Au grand désespoir de Léo, sa grand-mère est bien loin de l’image de la gentille grand-mère sage qui tricote dans son fauteuil. Mamie Lina a eut une vie mouvementée. J’ai retrouvé ce caractère fort, cette franchise qui décontenance totalement, chez mes propres grands-mères. J’ai pensé à elles durant ce roman. Donc je n’ai eu aucun mal à m’attacher à Lina.

Passons à présent à Léona, et bien notre petite Léo (=lion) porte bien son prénom, même si j’aurais aimé qu’elle soit un peu plus mordante avec certains personnages. Léo m’a touché parce que, comme elle, je suis plutôt du genre sceptique et maladroite. L’humour de Léo m’a énormément plu. Je me suis retrouvée dans ce personnage assez facilement. Léona n’est pas vraiment le genre de jeune femme à attendre le prince charmant, elle prend souvent les choses comme elles viennent sans se mettre forcément la pression, c’est une leçon à retenir. Léo est une jeune femme moderne, libre, tout comme sa grand-mère, qui pour l’époque semblait très peu se soucier de l’avis des autres.

J’ai pu revoir d’anciennes amies, toutes mariées, mamans, épanouies, en cloque, divorcées, au chômage… Dans l’ordre ou le désordre. Parfois avec tous les numéros gagnants.

Un Roman feel-good ?

Hâte-toi de vivre! aborde des sujets graves avec humour. Je m’attendais à un récit plus orienté vers le fantastique et le dramatique, j’ai donc été agréablement surprise de me retrouver avec un récit totalement comique dans les mains. Le scénario n’est pas forcément original, dans le sens où j’avais déjà deviné quelques révélations et surtout la « révélation finale. Cette fameuse chute finale m’a pourtant totalement charmée. Quand j’ai refermé le livre, je me suis surprise à sourire devant les dernières lignes. Malheureusement, il m’a manqué un je-ne-sais-quoi pour être totalement emportée par l’histoire. J’aurais aimé que certains passages soient plus détaillés et que d’autres le soient moins, par exemple . Au final, ce roman est une réussite, un beau récit à découvrir. Alors merci qui? Merci Lina !

~∞~

Les points positifs :
– Un récit drôle et tendre
– Des personnages attachant
– La chute finale

Les points négatifs :
– Certaines révélations sont évidentes

BilanUn roman drôle et touchant qui m’a séduite.
Une rencontre inédite, surprenante entre le fantôme d’une grand-mère et sa petite fille bien vivante.
Le récit offre de beaux messages sur l’amitié, la famille et la vie en général.
Une plume à suivre indéniablement.

Aspect général du livre (4/5) • Univers/thématiques (4/5) • Écriture (3/5) • Intrigue/Personnages (3/5)

auteur

Laure Rollier est auteure, blogueuse, caricaturiste et vit dans le Sud Ouest de la France.
Après avoir publié un recueil de poésie en 2015, Laure se consacre entièrement à ses activités artistiques et littéraires.
En 2016, elle décide de publier son premier roman « Ce que tu ne sais pas » sur son blogue (Lesecritsdelaure.wordpress.com) dans le but de récolter des fonds pour la recherche contre le cancer, sa priorité.
(vous pouvez retrouver son blog ici : https://lesecritsdelaure.wordpress.com/).

Source des images :  Livraddict, Tumblr (Gif)

ISBN numérique : 9782863747629

Publicités

3 commentaires sur “Hâte-toi de vivre ! de Laure Rollier (Ed. Mazarine)

Laisser un commentaire ✍

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s