La conspiration des spectres, tome 01 : Calices de Victoriane Vadi (Ed. MxM Bookmark)

Bonjour Curieuses et Curieux. Aujourd’hui, je profite de la connexion internet (qui a quelques bugs ces derniers temps) pour vous partager la chronique de Calices de Victorianne Vadi. Un roman qui m’a beaucoup séduite par sa couverture, son univers et par son histoire qui m’a convaincue de lire la suite.

Un énorme merci à MxM Bookmark et à Net Galley France.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

Série : La conjuration des spectres Tome : 01 / ??
Titre : Calices
Auteur(e) :
Maison d’édition : MxM Bookmark
Couverture :
Parution : 11 octobre 2017
Nombre de pages : 395 pages
Prix : 5.99 (ebook)
ISBN : 9782375744512
Genres : Romance M/M, Fantasy/Fantastique, Érotisme
Résumé : L’hiver éternel a succédé à l’âge lumineux des hommes.
Dans leurs forteresses en ruine, les humains mourant de froid ont dû remettre leurs vies entre les mains de leurs antiques ennemis, les vampires, faisant d’eux les gardiens et les protecteurs de l’humanité vacillante.
Alcuin, né à l’âge d’or de cette alliance, a grandi dans la servitude et s’apprête à devenir le calice du Seigneur de Sang-Verse, auquel il est offert en gage de paix, à la manière d’un présent politique. Mais la cour de son nouveau maître est le lieu de complots effrayants et d’amours singulières, et parmi les ombres glacées de la Citadelle, s’avance le spectre d’une vieille guerre.

Pour lecteur avertis, contient du MMM, du BDSM, de l’érotisme et des vampires

qui n’ont pas froid aux yeux.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

mon-avis

« Un roman sensuel. »

Note : 14 / 20

Dans un futur lointain, les vampires dominent ce qu’il reste de notre monde. Les humains, rares et précieux, sont élevés dans le seul but de devenir des esclaves. Les plus précieux esclaves deviennent des Calices, des humains qui vouent leur vie à nourrir leurs maîtres.
Alcuin, un jeune homme de 19 ans s’apprête à devenir le Calice du seigneur de Verse. D’abord excité par la nouvelle vie qui l’attend, Alcuin va malheureusement découvrir que vivre parmi les vampires est dangereux et qu’il risque sa propre vie à chaque instant.

Autant le dire directement : ce roman est tout aussi brûlant que les températures estivales du moment. Préparez les éventails et les glaçons. Vous êtes prévenu(e)s.

Calices a été pour moi une expérience aussi agréable que frustrante, car oui j’en voulais plus… plus de développement, plus de Alcuin au milieu de ses deux vampires. STOP! Pas de spoils! Trop tard.

Lorsque je suis ressortie de ma lecture, ma première pensée a été que Calices est un premier tome très prometteur et je pense me jeter sur le tome 02 à sa sortie continuer cette série avec un plaisir non dissimulé.
« Le plaisir » est d’ailleurs de fil conducteur de ce roman, puisque Alcuin, notre personnage principal a été élevé dans le but de devenir un esclave de sang pour un noble vampire. Il est donc offert généreusement à Alaistair de Verse, qui va bouleVERSEr (tentative de jeu de mot) notre petit humain. Les Calices ne sont pas seulement des esclaves de sang, ils sont également des esclaves sexuels, des mignons que les vampires exhibent.

Le plaisir naît de sensations imprévues, d’attentes douloureuses, il est comme un feu : il faut l’attiser lentement et progressivement pour qu’il ne se consume pas trop vite.

Il faut dire que le vampire est un être froid, calculateur et taquin. Ah! Et c’est un vrai vampire…. Notre seigneur de Verse aime le sang humain (et pas les cerfs, lièvres ou autres animaux peuplant la forêt). Alistair ne brille pas au soleil non plus (on t’aime bien quand même Edward). Le beau vampire aime également le sexe et exhiber ses conquêtes en public, comme tous les vampires d’ailleurs. Une coutume tout à fait banale dans Calices -qui revient à copuler en public- même si votre humain n’est pas consentant. Les description sont crues, très détaillées et assez dérangeantes parfois.

Je vous aurais doublement prévenu quant au contenu de ce livre. Alcuin n’est pas toujours d’accord avec les traitements qu’on lui impose, mais entre plaisir et peur, son corps semble avoir fait le choix. Un choix qui pour lecteur peut paraître tout à fait contestable bien entendu. 

Maintenant que je vous ai parlé de Alcuin et son maître, je me dois de vous parler de Hrold (non non pas Harold). Hrold est le bras droit du Seigneur de Verse (et bien plus). Je suis tombée amoureuse de ce personnage loyal, sexy, aimant et chaleureux. Hrold est l’atout incontestable de ce trio. Il est un soldat, un guerrier fin (pas toujours) et calculateur, qui sait déjouer les pires situations avec discrétion. D’autant plus que les personnages autour du Seigneur de Verse sont loin d’être amicaux et que les trahisons représentent une véritable menace pour chaque noble. Dans cette ambiance intrigues de cour, l’équilibre entre action, intrigues politiques et scènes sensuels n’est pas tout à fait respectée, car ces scènes sont un peu trop nombreuses.
Le grand final m’a également paru quelque peu « facile », même si j’ai eu peur d’un tout autre dénouement, plus sombre, à un moment donné. C’est finalement une nouvelle rencontre que fait Alcuin qui va ouvrir de nouvelles perspectives pour l’avenir de cette série littéraire. Un nouveau personnage est présenté après les évènements et … je signe tout de suite pour découvrir son royaume et son histoire. Qui est ce personnage? Si vous voulez savoir, il va falloir lire ce délicieux et sombre Calices.

Pour conclure et résumer ma lecture, je dirais que Calices possède un fort potentiel, qui n’est pas assez exploité. Ce qui m’a un peu déçu. J’aurais aimé en savoir plus sur l’univers, sur la nouvelle organisation du monde après la montée en puissance des vampires. La fin laisse entrevoir une suite où nous pourrions en découvrir un peu plus sur l’univers. J’ai aimé ce Calices. J’ai même eu un coup de cœur. Pourtant je n’ai attribué qu’un 14/20 et un 4/5 (étoiles/coeur) car à mes yeux le roman aurait pu aller plus loin.

~✧~

Les points positifs :
– L’univers
– Des personnages qui osent tout
– Le lien entre Alcuin et son/ses vampire(s)

Les points négatifs :
– Un premier tome qui aurait mérité d’être plus long
– Des scènes de sexe trop répétitives

BilanAttention : Roman pour public averti. Un roman sombre où les vampires sont des créatures nobles. Dans un univers futuriste presque dystopique, Victoriane Vadi développe une forme d’esclavage des êtres humains par les vampires. Alcuin se retrouve malgré lui entre deux vampires (romance MMM). Les scènes de sexe sont sensuels, crues, dérangeantes. J’ai beaucoup appréciée l’histoire de ce Calices.

Aspect général du livre (5/5) • Univers/thématiques (3/5) • Écriture (3/5) • Intrigue/Personnages (3/5)

auteur

Victoriane Vadi est auteur de fantasy et romance.

Sources : Babelio, Livraddict, Goodreads (image) et Net Galley

Publicités

Un commentaire sur “La conspiration des spectres, tome 01 : Calices de Victoriane Vadi (Ed. MxM Bookmark)

Laisser un commentaire ✍

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s