Chroniques de livres·Fiction·Young Adult / Jeune adulte

Grace and Fury,Tome 1 par Tracy Banghart (Ed. Hachette Romans)

«  À Viridia, les femmes n’ont pas le droit de lire. Pas non plus le droit de choisir leur mari, leur métier, leur avenir. Ni d’avoir des idées.  »

Bonjour curieux et curieuses, vous êtes prêt(e)s  ? Bienvenue au Mont Destruction, un lieu de désolation… Non, bienvenue à Viridia, un lieu où les femmes… Non plus! Bienvenue pour cette chronique de Grace and Fury, cet article peut contenir des spoilers (désolé) et un certain enthousiasme de l’auteure de cet avis (c’est-à-dire, moi).

Un grand merci aux éditions Hachette et à Net Galley France

╭⋟────────────────────────╮

Série : Grace and Fury • Tome : 01/??
Titre VF :
Grace and Fury
Auteur(e) : Tracy Banghart
Maison d’édition : Hachette
Parution : 26 Septembre 2018
Nombre de pages : 373 pages
Prix :  18 € (papier)
Genre : Fantasy, Jeunesse/Young Adult

Résumé : Depuis toujours, Serina a été formée pour devenir une Grâce et satisfaire le prince héritier, s’il la choisit. Sa sœur Nomi, elle, a été entraînée pour servir Serina et l’aider à séduire le prince. Quand le jour de la sélection des Grâces arrive enfin, rien ne se passe comme prévu. Nomi est retenue à la place de sa sœur, et Serina envoyée en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis.
Aucune n’est prête à accepter ce destin qu’on leur impose.
Pour survivre, les deux sœurs vont devoir s’adapter.
Pour se retrouver, elles prendront tous les risques.
La révolte ne fait que commencer…

╰────────────────────────⋞╯

mon-avis

« Deux sœurs, un seul but : survivre »

Note : 18 / 20

Serina a été choisie dès l’enfance pour devenir une Grâce. Les Grâces sont des jeunes femmes qui sont au service du roi, ou prince héritier dans ce cas, afin de devenir des joyaux que l’héritier pourra afficher à son bras. Serina a été choisie pour être l’une d’elles. Belle, séduisante, loyale, calme, et compatissante; Serina est l’incarnation même d’une Grâce.
Sa sœur Nomi est son contraire : sauvage, franche, revêche, garçon manqué. Nomi est profondément contre le fait d’interdire aux femmes de lire et est prête à lutter pour qu’il y ait plus d’égalité entre les hommes et les femmes, sa sœur Serina est plus réservée et n’est pas prête à désobéir à la loi. Pourtant le destin des deux sœurs va s’inverser et les conséquences en sauront terribles.

Et bien : wow ! (très éloquent je sais). Au départ, quand j’ai lu les premières pages je me suis dit « encore un YA qui ressemble aux autres »… oui et non.
Avant tout, je dois avouer que j’ai trouvé beaucoup de points communs avec une autre série : Red Queen de Victoria Aveyard. J’aimerais vous expliquer pourquoi sans vous spoiler, et je ne préfère pas le faire, pour éviter justement la comparaison. Pour les plus curieux/ses, je peux vous dire que Grace and Fury est un savoureux mélange entre La Servante écarlate de Margaret Atwood, La Sélection de Kiera Cass et Red Queen. Oui, oui, tout ça (et j’ai même noté une petite ressemblance avec La trilogie Le dernier Jardin, tome 01 : Éphémère de Lauren DeStefano ). Et l’ensemble fonctionne à merveille.

Deux sœurs, deux destins.

Grace and Fury est l’histoire de destins, destins des deux sœurs Serina et Nomi, qui vont -de manière cruelle- échanger en quelque sorte leur place. Séparées, contraintes à survivre dans des milieux qu’elles n’avaient pas choisis, toutes les deux vont devoir combattre avec leurs propres armes.

Le titre est clairement évocateur de la personnalité des deux sœurs : Grace (Serina ) et Fury (Nomi).
Les sœurs :
Nomi la plus jeune des sœurs possède un caractère piquant, elle ne supporte pas le caractère posé et dévoué de sa sœur. Pour elle, les femmes ont le droit d’être maîtresse de leur destin. Nomi a la langue acérée, et n’a pas peur de s’opposer au prince héritier du royaume de Viridia, d’où la Furie (Fury). Toutefois, Nomi va échanger la place de sa sœur. De servant à Grâce, Nomi va être déstabilisée, alors que les ennemis rôdent dans chaque recoins de ce « beau royaume ».
Serina, elle, va endosser la responsabilité du crime de sa sœur. Envoyée au Mont Destruction, île autrefois paradisiaque ravagée par les flammes, la jeune femmes va devoir survivre et abandonner tous les enseignements qu’on lui a inculqué pour survivre au Mont Destruction.

Difficile de faire un choix entre les deux sœurs :personnellement elles m’ont retourné le cerveau. Je me suis rongée les ongles devant ma liseuse pour Nomi, puis ce fût au tour de Serina. Impossible de m’arrêter de lire tant j’avais l’envie de connaître le futur de nos deux héroïnes. L’écriture de Tracy Banghart est totalement addictive : les chapitres défilent à une allure hallucinante. L’auteure mêle suspens, romance, trahison, émotions fortes tout au long du roman. J’ai retenu mon souffle à plusieurs passages. Mon cœur s’est arrêté à la dernière page : quel cliffhanger! Non pas que je ne me sois pas attendu au retournement de situation, mais j’avoue que je ne m’attendais pas à laisser nos deux sœurs à un moment aussi critique. Je vais m’arrêter là avant de spoiler.

Un univers de paillettes et de cendres.

L’univers de Grace and Fury est un bouleversement total. D’un côté nous avons la vie à la cour de Viridia : des décors somptueux, le luxe et les paillettes de la royauté. Et de l’autre, le Mont Destruction : une île autrefois luxueuse, détruite par la lave, où les femmes doivent se battre pour survivre. Les paysages, noms de villes  et ce Mont Destruction m’ont beaucoup fait penser à l’Italie, à Pompéï et au Vésuve. Le contraste entre les deux univers opposés sont assez saisissants. J’ai été complètement séduite par les changements de chapitres, entre Serina et Nomi, entre la cour et la prison de lave et de cendres.

Finalement, les deux lieux sont aussi dangereux l’un que l’autre.

Un roman qui se veut féministe.

Les femmes n’avaient pas le droit de lire.
Les femmes n’avaient pas le droit de choisir leur mari, leur métier, leur avenir.
Pas le droit de plonger pour pêcher des perles ou vendre des biens au marché pour aider leur famille.
Pas le droit de se couper les cheveux à moins qu’un homme ne le leur demande.
Pas le droit d’avoir des idées.
Pas le droit de choisir.

Le roi a réussi à imposer le système des Grâces, grâce auquel il peut choisir des jeunes femmes pour subvenir « à ses besoins », les femmes sont réduites à leur beauté, à leur capacité à séduire et à enfanter le futur héritier (pour les plus chanceuses) . Il peut choisir plusieurs Grâces, renouveler son harem personnel et prêter ses grâces aux hommes proche de lui.
Dans le reste du royaume, les femmes sont également réduites à se soumettre aux hommes.
Pour toutes celles qui désobéissent, elles sont envoyées au Mont Destruction pour se battre entre elles et/ou mourir. Nombreuses se suicident pour éviter de s’affronter entre femmes. Mais les gardiens de l’île (les hommes) sont les maîtres de ce jeu.
Ce roman m’a remué, tout comme La Servante écarlate le traitement réservé aux femmes est abjecte. Grace and Fury est un roman qui fait la part belle aux femmes. Le point commun entre nos deux héroïnes est qu’elles vont devoir se battre, survivre, se soulever contre les hommes. Ce roman nous montre des femmes fortes, des femmes courageuses qui se soulèvent, des femmes qui peuvent aimer et se relèvent de leurs cendres.

Je conseille totalement cette lecture. Et j’aurais pu mettre ma plus haute appréciation, une lecture royale), mais j’ai été grandement frustrée par cette fin et cette histoire de ressemblance avec d’autres romans m’a un peu chiffonnée (surtout Red Queen). Même si clairement Grace and Fury arrive à éclipser à mes yeux Red Queen et de très loin. Je suis prête pour la suite!

~∴~

Les points positifs :
– Un page-turner
– Un univers entre paillettes et cendres
– Des personnages féminins au premier plan

Les points négatifs :
– Des ressemblances avec d’autres sagas

BilanGrace and Fury est un livre qui remue, qui fait réfléchir. Dans un univers Fantasy, Tracy Banghart nous retrace la dure lutte des femmes pour leur liberté, pas le biais des deux soeurs Naomi et Serina. Le roman est un vrai Page-Turner, pas le temps de s’ennuyer entre les  romances et l’action et entre ces deux univers dangereux.

📕 Aspect général du livre (5/5)
📖 Univers/thématiques (4/5)
✍️ Écriture
(5/5)
👥 Intrigue/Personnages (4/5)

auteur

Tracy BanghartTracy Banghart est écrivaine.

Elle a grandi dans le Maryland. Titulaire d’un BA de langue anglaise de Davidson College, en Caroline du Nord, elle s’en va suivre un master d’édition à l’Université Oxford Brookes, en Angleterre. Elle a d’abord travaillé comme éditrice, avant de se consacrer à plein temps à l’écriture. Tracy Banghart a vécu avec son mari et son fils à Hawaï où elle a écrit « Grace and Fury » (2018), son premier roman publié en France.

Sources : Babelio, Livraddict et Net Galley

Publicités

5 commentaires sur “Grace and Fury,Tome 1 par Tracy Banghart (Ed. Hachette Romans)

Laisser un commentaire ✍

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s