Mad Creek, tome 01 : Comment hurler à la lune d’Eli Easton (Ed. MxM Bookmark)

— Je te jure, je n’aurais jamais dû te laisser jouer à rapporter quand tu étais ado. Un de ces bâtons est clairement resté coincé dans ton derrière.

Bonjour et bienvenue. Aujourd’hui nous allons laisser sortir notre côté animal (« graou graou ») pour découvrir la fabuleuse série d’Eli Easton, Mad Creek. Une série où les loups-garous ont été remplacés par des chiens, oui des chiens. Original, drôle, ce premier tome est un petit plaisir qui se lit vite et reste dans les mémoire par ses personnages hauts en couleurs.

Merci aux éditions MxM Bookmark pour leur confiance.
Merci à Net Galley France pour l’accès à ce livre.

╭⋟────────────────────────╮

Série : Mad Creek
Titre:
Comment hurler à la lune • Tome : 01 / ??
Auteur : Eli Easton
Maison d’édition : MxM Bookmark
Parution VF : 13 mai 2019
Nombre de pages : 224 pages
Prix : 5€99
Résumé : Le shérif Lance Beaufort ne laissera pas les fauteurs de troubles semer la pagaille dans sa ville, ça non ! Nichée au cœur des montagnes de Californie, Mad Creek renferme bien des secrets, comme le fait que ses habitants sont en majorité des transcendés – des chiens qui ont reçu le pouvoir de se transformer en humain. Venant d’une famille de border collies, Lance est le protecteur idéal.

Tim Weston, lui, est à la recherche d’un refuge. Après avoir appris que son patron lui avait volé les brevets pour les hybrides qu’il avait élaborés, Tim a quitté son travail à la pépinière. On lui propose alors de loger dans un chalet à Mad Creek. Un nouveau départ pour le jeune homme. Mais le timide jardinier n’est pas très doué pour se faire des amis et paraît suspect auprès de ceux qui ne le connaissent pas, en particulier si ce sont de beaux mecs virils comme le shérif Beaufort.

Lance trouve ce nouveau venu vraiment louche et – alors que la région est gangrenée par les trafiquants de drogue – il décide de s’en méfier. C’est le moment pour lui d’aller enquêter à sa manière. Une nuit, Tim percute un magnifique border collie noir avec sa voiture et décide de l’adopter. C’est le coup de foudre entre lui et le chien intérieur de Lance. Cependant, se faire passer pour un animal de compagnie ne va pas être de tout repos pour le shérif Beaufort.

╰────────────────────────⋞

mon-avis

« Ahouuhh! »

Note : 17 / 20

Comment hurler à la lune est le genre de livre que j’adore : une romance orageuse, des scènes HOT, des personnages attachants, une enquête avec du suspens et beaucoup d’humour. Bref, comme vous l’aurez compris : Eli Easton m’a embarquée dans sa petite communauté de métamorphes canins, en marge de la société, avec ses personnages atypiques.

Ce premier tome de la série Mad Creek se concentre sur la relation entre Tim, un jardinier en fuite suite à un litige avec son ancien patron, et Lance, le Shérif de Mad Creek.

Tim (Timothy) traverse une mauvaise passe : il a perdu son boulot, tout comme son logement et pour ne rien gâcher son patron est à sa recherche. Alors quand il débarque à Mad Creek, il pense prendre un nouveau départ, mais malheureusement il attire tout de suite l’attention des habitants de la communauté, dont celui du très coincé et fouineur Shérif Beaufort. Un shérif qui porte bien son nom soit dit en passant. Tim et Lance vont alors passer par une série de malentendus aussi loufoques que problématiques, avant de comprendre qu’ils se plaisent l’un et l’autre.

Tim et Lance m’ont tout de suite tapé dans l’oeil, j’ai eu un coup de coeur pour ces deux personnages.
Tim a un passé de passif, il a souvent été abusé psychologiquement et financièrement par ses anciens employeurs. Son caractère réservé le rend très mignon. J’ai été sensible à ce personnage qui est très émotif, très proche de la nature, qui cache pourtant un sens de la répartie et un caractère plus affirmé derrière sa timidité apparente.

Au contraire, le shérif Lance Beaufort n’est pas timide, mais plutôt taciturne. Véritable gardien de la ville de Mad Creek, il s’investit corps et âme dans son travail 24h/24 7j/7. Les habitants de Mad Creek le trouve coincé, sévère et sa famille aimerait qu’il lâche prise et trouve une compagne. Lance est à l’image de son côté animal, un border collie, chien protecteur des troupeaux. Un peu trop protecteur d’ailleurs.

C’est son flair qui va l’amener à enquêter sur Tim, qu’il suspecte d’être un dealer de drogue. Il va embarquer une bonne partie de la ville dans cette enquête, dont sa mère Lily, une fouineuse hors pair. Très confiant en ses capacités, son attirance pour Tim pourrait détruire le secret des habitants, pourtant Lance va devoir se remettre en question et réparer ses erreurs (et celles de sa mère ) avant de perdre définitivement Tim.

Je dois avouer que le côté rigide de Lance m’a fait éclater de rire, surtout face aux réparties de Tim, ce couple est vraiment bien assorti, très complémentaire. Dans cette communauté de métamorphes chiens, qui est d’ailleurs un choix très original et qui change des habituels loups-garous ou dragons, ces deux personnages se démarquent immédiatement. L’un par sa gentillesse communicative, l’autre par son autorité inflexible.

Ce roman est une véritable bouffée d’air frais. J’ai passé la moitié du roman à m’esclaffer devant les péripéties de Tim et celles de Lance, entre son apparence animal et son apparence humain. Le ton est drôle, Eli Easton joue avec ses personnages, avec leurs particularités canines pour offrir une série surréaliste. Personnellement j’ai été sous le charme de ce mélange d’enquête, de romance et d’humour. Je pense que le livre aurait pu être un peu plus étoffé, surtout au niveau de l’action et aussi dans les scènes Tim&Lance. Car j’ai adoré ce couple et j’en redemande ♥. Le second tome semble être sur Roman, l’adjoint de Lance, un personnage que j’ai énormément apprécié dans ce tome et qui j’espère me ravira autant que ce premier tome.

 

~∇~

Les points positifs :
– L’humour
– Des métamorphes originaux
– Le couple Lance/Tim
– Les personnages secondaires

Les points négatifs :
– Un roman qui aurait pu être plus étoffé

BilanUn couple adorable, drôle, improbable : voici ce que nous offre ce premier tome de Mad Creek. Les personnages d’Eli Easton sont de vrais divertissements à eux seuls. Les péripéties des personnages, ainsi que les malentendus, nous font passer un excellent moment avec Tim&Lance. Comment hurler à la lune est un roman à déguster sans modération.

📕 Aspect général du livre (5/5)
📖 Univers/thématiques (4/5)
✍️ Écriture
(4/5)
👥 Intrigue/Personnages (4/5)

auteur

Eli Easton est un pseudonyme de Jane Jensen.

De son vrai nom Jane Elizabeth Smith, est une scénariste et réalisatrice de jeux vidéo d’aventure et écrivaine.

 

Un commentaire sur « Mad Creek, tome 01 : Comment hurler à la lune d’Eli Easton (Ed. MxM Bookmark) »

Laisser un commentaire ✍

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s